Application World Opinions

Griezmann, bientôt le clap de fin?

 

En panne d’efficacité devant le but et en perte d’influence dans le jeu, Antoine Griezmann voit son statut de taulier des Bleus être remis en cause. Rien ne va plus pour Antoine Griezmann… 

Une nouvelle fois décevant vendredi soir, lors de la défaite de l’équipe de France face au Danemark (1-2) en Ligue des nations, le Mâconnais traverse l’une des périodes les plus difficiles de sa carrière. Incapable de trouver le chemin des filets depuis 20 rencontres d’affilée, « Grizi » n’a plus marqué depuis le 6 janvier dernier, contre le Rayo Majadahonda en Coupe du Roi. Mais au-delà de ses problèmes d’efficacité, « Grizi » n’a plus la même influence sur le jeu développé par les champions monde. C’est ce qui est peut-être le plus inquiétant. Pour Elton Mokolo, l’attaquant de 31 ans est clairement sur la pente descente. 

Au point d’être aujourd’hui totalement éclipsé par la paire Mbappé-Benzema, qui a pris naturellement le pouvoir. « On donne le ballon au meilleur joueur » « En 2018, Griezmann était le phare de l'équipe de France. En 2022, il y a des joueurs comme Benzema et Mbappé qui sont devenus très importants. C'est la nature humaine, on donne le ballon au meilleur joueur, a ainsi analysé le journaliste sur le plateau du Winamax FC après la nouvelle performance insipide du Colchonero vendredi soir. « On voit un joueur en train d’errer » « Mais aujourd'hui le meilleur joueur de l'équipe de France ne s'appelle plus Antoine Griezmann, a-t-il lâché. Aujourd'hui il est un élément de composition et il doit se fondre dans le collectif, tout en étant décisif. 

Ce sont des choses complexes. Quand on s'appelle Antoine Griezmann, on a un certain ego. En 2018 il était considéré comme le leader technique de l'équipe de France. Quatre ans plus tard, ce n'est plus la même chose. On voit un joueur en train d’errer. » La dernière danse au Qatar ? La baisse de régime de Griezmann pourrait donc finir par pousser Didier Deschamps, grand fan du joueur, à revoir ses plans et pourquoi pas écarter de son onze titulaire l’ancien Barcelonais. Surtout que la concurrence à son poste est forte en équipe de France. A moins que le champion du monde 2018 ne décide lui même de mettre fin à sa carrière internationale après le Mondial 2022 au Qatar. Une hypothèse qui n’est pas totalement à écarter…

Rien ne va plus pour Antoine Griezmann… Une nouvelle fois décevant vendredi soir, lors de la défaite de l’équipe de France face au Danemark (1-2) en Ligue des nations, le Mâconnais traverse l’une des périodes les plus difficiles de sa carrière. Incapable de trouver le chemin des filets depuis 20 rencontres d’affilée, que ce soit avec les Bleus ou l’Atlético Madrid, « Grizi » n’a plus marqué depuis le 6 janvier dernier, contre le Rayo Majadahonda en Coupe du Roi.

Mais au-delà de ses problèmes d’efficacité, Antoine Griezmann n’a plus la même influence sur le jeu développé par les champions monde. C’est ce qui est peut-être le plus inquiétant. Pour Elton Mokolo, l’attaquant de 31 ans est clairement sur la pente descente. Au point d’être aujourd’hui totalement éclipsé par la paire Mbappé-Benzema, qui a pris naturellement le pouvoir. 

« On donne le ballon au meilleur joueur »

« En 2018, Griezmann était le phare de l’équipe de France. En 2022, il y a des joueurs comme Benzema et Mbappé qui sont devenus très importants. C’est la nature humaine, on donne le ballon au meilleur joueur », a ainsi analysé le journaliste sur le plateau du Winamax FC après la nouvelle performance insipide du Colchonero vendredi soir. 

« On voit un joueur en train d’errer »

« Mais aujourd’hui le meilleur joueur de l’équipe de France ne s’appelle plus Antoine Griezmann, a-t-il lâché. Aujourd’hui il est un élément de composition et il doit se fondre dans le collectif, tout en étant décisif. Ce sont des choses complexes. Quand on s’appelle Antoine Griezmann, on a un certain ego. En 2018 il était considéré comme le leader technique de l’équipe de France. Quatre ans plus tard, ce n’est plus la même chose. On voit un joueur en train d’errer. »

La dernière danse au Qatar ? 

La baisse de régime de Griezmann pourrait donc finir par pousser Didier Deschamps, grand fan du joueur, à revoir ses plans et pourquoi pas écarter de son onze titulaire l’ancien Barcelonais. Surtout que la concurrence à son poste est forte en équipe de France. A moins que le champion du monde 2018 ne décide lui même de mettre fin à sa carrière internationale après le Mondial 2022 au Qatar. Une hypothèse qui n’est pas à écarter… 

World Opinions + Sports.fr


0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال