Application World Opinions

Langue française : pourquoi écrit-on "présentiel" et non "présenciel" ?

 

Si l'orthographe du premier mot s'explique par l'étymologie, celui du second renvoie à l'évolution de la prononciation. Deux logiques contradictoires. Et ce n'est pas un cas isolé.

ela fait partie des (innombrables) curiosités de la langue française. Pourquoi "distanciel" s'écrit-il avec un -c alors que son antonyme "présentiel" prend un -t ? La réponse se trouve dans l'excellent ouvrage, Les Pourquoi du français(First Editions), que vient de publier Julien Soulié, expert au Projet Voltaire et auteur de nombreux livres sur la langue française. 

Pour expliquer cette bizarrerie, il faut, comme souvent, revenir au latin. A l'époque de la splendeur de Rome, les mots comprenant les deux lettres -ti à la suite se prononçaient bien -[t] puis [i], comme dans "tiare". Mais chez nous, au fil des siècles, l'évolution phonétique a changé la donne : fortia a abouti à "force" ; gratia à "grâce" ; negotium à "négoce", etc. Comme on le voit, dans ces différents exemples, l'orthographe a suivi et ce qui se prononce [ss] s'écrit avec un -c. Au Moyen-Age, on croisait d'ailleurs sans difficultés les mots "nacion" ou "minucie", et cela ne gênait personne. 

World Opinions - lexpress.fr/culture

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال